La réduction des doses est la préoccupation du moment. Mais au-delà de la diminution du nombre de traitements et de la réduction de la dérive, la solution la plus radicale est de ne traiter que la plante malade ou les adventices. Premier sur le marché du traitement ultralocalisé, l’AmaSpot d’Amazone est un dispositif de détection des mauvaises herbes par infrarouge qui déclenche la pulvérisation de l’herbicide...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !