Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier L’expo de photos fait son chemin

réservé aux abonnés

 - -->
Brigitte Pfeifer (au premier plan à gauche), chargée de développement IFP3A, et Virginie Malle, du lycée Kerlebost (derrière), sont ici accompagnées d’une partie des quatorze filles ayant participé au projet. © I. Lejas

Dans le centre de la Bretagne, des jeunes filles issues de trois établissements agricoles ont pris le contre-pied du sexisme dont elles sont victimes. Pour casser les clichés, elles ont réalisé « Pin up buzz », une exposition qui suscite l’intérêt, y compris de l’état.

« Tu as de trop belles mains pour travailler sur une ferme. » Tout est parti de cette remarque. « Régulièrement, nous sommes soumises à ce genre de sarcasmes en classe ou en stage », explique Périne, élève en terminale « sciences et technologies de l’agronomie et du vivant » au lycée public du Gros chêne, à Pontivy (Morbihan). En aparté d’une formation de délégués de classe, un groupe de filles a décidé de prendre le contre-pied de ces préjugés sexistes par l’image, sous l’impulsion de Brigitte Pfeifer, chargée de développement de l’IPF3A, un campus interétablissements présent sur le territoire.

Rencontre avec le ministre

Parées de leurs plus beaux atours, elles ont réalisé une première série de photos dans la ferme du lycée. « L’idée était de montrer que la féminité n’est pas réservée qu’aux femmes qui travaillent dans les banques ou les magasins. On a le droit d’être agricultrice et d’être une femme, belle, jeune, dynamique », explique Brigitte Pfeifer. Leur travail a été présenté à leurs familles et aux autres élèves. Elles ont demandé à la député Nicole Le Peih, elle-même agricultrice, très impliquée sur ces sujets, d’en être la marraine.

L’exposition a fait parler d’elle. Il a donc été décidé de lui donner une plus grande ampleur. Des jeunes en bac pro « productions animales » au lycée privé Kerlebost, à Pontivy, et d’autres en bac pro « conduite et gestion de l’exploitation agricole » à la MFR de Loudéac (Côtes- d’Armor) ont été associés au projet dans le cadre du campus IPF3A. Dans chaque établissement, elles ont posé pour montrer le métier d’agricultrice sous toutes ses facettes. Elles ont mis en avant la spécificité de chaque école : le machinisme à la MFR, l’élevage laitier et porcin au Gros chêne, l’élevage allaitant à Kerlebost.

Puis tout s’est enchaîné très vite. L’exposition, baptisée « Pin Up Buzz », a été présentée au salon agricole de Pontivy. En déplacement en Bretagne, la secrétaire d’état chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, a fait un détour par la commune pour rencontrer ces élèves, le 15 octobre, lors de la journée internationale de la femme rurale. Apogée de leur initiative : le 16 janvier, elles ont été reçues à l’Assemblée nationale et ont rencontré le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume. Pas impressionnée, Lauriane a lu son texte devant une dizaine de députés de la commission égalité homme-femme. « Ils étaient très à l’écoute, nous ont beaucoup questionnées sur nos motivations, nos projets, les points de blocage… Il y a eu une vraie consultation », s’étonnent encore les lycéennes. Une expérience qu’elles ne risquent pas d’oublier…

Isabelle Lejas
Un campus interétablissements

IPF3A (1) est une association qui regroupe douze établissements d’enseignement professionnel, publics et privés, des secteurs de Pontivy et Loudéac. Unique en France, le campus a été créé en mars 2017. Son objectif est de fédérer les énergies sur les problématiques liées à l’attractivité des métiers des filières agricoles et agroalimentaires, avec l’exigence d’être innovant. Son ambition est de répondre aux attentes des professionnels du territoire dans leurs besoins de formation. à travers un projet comme l’exposition photos, trois écoles - issues des réseaux public, privé et associatif - ont montré qu’elles étaient capables de travailler en complémentarité.

(1) Innovation promotion formation agricole agroalimentaire.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !