On l’a compris, le contexte réglementaire rend complexe la maîtrise des mauvaises herbes. Mais c’est d’autant plus vrai que d’autres éléments peuvent aussi perturber la réussite des interventions herbicides. Parmi ceux-ci, on retrouve des conditions d’application pas toujours optimales et pouvant provoquer des phytotoxicités (lire l’encadré p. 51), mais surtout la présence de résistances des adventices...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !