Le décrochage de la barre de coupe et sa mise en place sur le chariot pour passer par la route d’une parcelle à l’autre sont certainement les tâches les plus chronophages lors des périodes de moisson. Elles demandent, en outre, de disposer de suffisamment de place en bordure de parcelle pour manœuvrer le chariot de coupe et le stocker pendant toute la durée du chantier.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !