Plus de 12 mètres de coupe, des trémies atteignant des capacités de plus de 15 000 l : les dernières moissonneuses-batteuses repoussent toujours les limites de leurs capacités. Cependant, tout cela a un poids, que la conception même de la machine, avec la position de sa trémie et de la coupe, répartit inégalement vers l’avant.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !