Depuis la généralisation de la régulation DPAE sur les pulvérisateurs modernes, les rampes sont divisées en tronçons indépendants les uns des autres. L’objectif à l’origine était de limiter les doubles passages dans les points de parcelle ou lors des manœuvres et ainsi de diminuer la phytotoxicité. Cette technique trouve également tout son intérêt pour supprimer l’épandage du produit...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !