* La France compterait 5 000 élevages de petits gibiers (plume et poil), dont 3 500 professionnels, 400 à 500 élevages de cerfs, 600 élevages de daims, 300 à 400 élevages de sangliers, selon le Syndicat national des producteurs de gibier de chasse (SNPGC) et l'Institut technique de l'aviculture.

* La production annuelle est estimée à 14 millions de faisans, 5 à 6 millions de perdrix grises et rouges, 1 million de canards colverts, 120 000 lièvres, 300 000 à 400 000 lapins de garenne, 700 t de viande de cerf, 170 t de viande de daim, 10 000 à 15 000 sangliers de chasse.

* Les 5 000 élevages de petit gibier génèrent 10 000 emplois directs. L'ensemble de la filière pèse 152,5 millions d'euros (1 milliard de francs) de chiffre d'affaires. La filière petit gibier consomme 104 000 t d'aliments composés, auxquelles s'ajoutent les tonnages de céréales autoconsommées ou achetées aux structures de négoce local.

* Les éleveurs de gibier fournissent une clientèle de 1,5 million de chasseurs en France. Depuis 1974, cet effectif se réduit en moyenne de 1,6 % par an et la moyenne d'âge tend au vieillissement. Ce phénomène se retrouve aussi chez les éleveurs de gibier, dont la moyenne d'âge avoisine les 50 ans.

* Le développement et l'organisation des élevages de petits animaux, dont le gibier, incombe à l'Institut technique de l'aviculture, qui publie régulièrement des études sur cette activité en France. Le Syndicat national des producteurs de gibier de chasse (SNPGC) se pose en interlocuteur de la profession auprès des pouvoirs publics. Ses adhérents représentent 70 % de la production française de gibier. Le SNPGC est adhérent à la Confédération française de l'aviculture, association spécialisée de la FNSEA.