Le guidage est réalisé depuis le terminal CommandCenter 4. C’est la solution de guidage la plus commercialisée en Europe, d’où la popularité de la fameuse antenne jaune auprès des voleurs.

Intégration

Le récepteur StarFire 6000 est monté à l’avant du toit de la cabine. Depuis quelques mois, il est protégé par un code PIN qui doit être entré à chaque coupure de batterie. Le contrôleur de navigation est intégré dans le récepteur.

Fonctions

Les différents types de lignes classiques sont proposés, avec A-B, A + cap, des courbes adaptatives pour contourner un obstacle ou des courbes parallèles. Il existe aussi des systèmes pour les pivots et pour les fourrières. Lorsque nous enregistrons les contours du champ, il est possible de générer une fourrière aux deux extrémités de la parcelle. Il faut cependant que cette dernière soit bien droite et que le travail se fasse en aller-retour. La vitesse minimale pour l’activation du guidage est de 0,1 km/h et la vitesse maximale de 25 km/h.

Utilisation

Le guidage est géré depuis la console CommandCenter 4600 du tracteur. Il est également envisageable d’avoir un second écran. Nous pouvons alors faire glisser les pages de l’un à l’autre facilement. Le système AutoTrac doit être activé pour fonctionner. Nous engageons le guidage avec le bouton placé sur l’accoudoir. Il est très facilement identifiable. Sur notre modèle, il peut être activer depuis le joystick, en personnalisant les commandes.

De base, une page dédiée au guidage est prévue dans le terminal. Il est alors possible de la personnaliser et de la renommer. D’autre part, le guidage peut être intégré dans un menu personnalisé avec d’autres fonctions. Le visuel est clair. Un bip nous avertit à l’approche de la fourrière, ce qui est pertinent dans de grandes parcelles.

Tracer une ligne A-B

Dans le menu guidage, nous sélectionnons « définir le passage », puis « nouveau passage », et nous cliquons sur « méthode A-B ». Nous arrivons dans un menu du guidage. Il nous reste à cliquer sur « définir le point A » puis « définir le point B » quand nous le souhaitons. Une fois cliqué sur « terminé », les lignes sont prêtes à être utilisées.

Fonctions supplémentaires

L’importation des lignes en IsoXML a bien fonctionné. Sur une même parcelle, nous pouvons créer des jeux de lignes de guidage pour différentes largeurs de travail.

Nous activons l’autoguidage avec le bouton « auto » sur l’accoudoir. Il est aussi possible de l’activer depuis le joystick Command Pro.