D'un côté, les agriculteurs oeuvrent pour avoir des parcelles propres entourées de bordures et de pieds de haies régulièrement nettoyés à la débroussailleuse. De l'autre, les attentes sociétales (et les apiculteurs) penchent pour une diversité floristique qui serait aussi synonyme de variété faunistique.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !