Comment est née cette nouvelle formation permettant de devenir chef d’une unité de méthanisation ?

L’Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) recense depuis plusieurs années une forte demande de la part des exploitants et des porteurs de projets d’embaucher des salariés­ formés. Un certificat de spécialisation Responsable d’une unité de méthanisation agricole (CS Ruma) a donc été ouvert en 2019-2020.

Pour la rentrée 2020, cette formation sera proposée par le CFPPA (1) de Périgueux (Dordogne), de Bar-le-Duc (Meuse), de Laval (Mayenne), de Montbrison (Loire), de Pontivy (Morbihan) et par l’Ireo (Institut rural d’éducation et d’orientation) des Herbiers (Vendée). La voie de l’apprentissage sera possible dans certaines écoles. Ce diplôme permet de prétendre à des postes de responsable de site de méthanisation ou à des missions plus spécialisées au service d’une unité.

Quel est son contenu ?

Cette formation, destinée aux titulaires d’un BP, bac, bac pro ou BTS agricole, se déroule pendant douze semaines en centre et au moins autant en stage. La formation se veut très concrète grâce aux interventions de beaucoup de professionnels et également grâce au méthaniseur en place sur le site de l’EPL du Périgord. À Pontivy, il sera mis en service en 2020 et des projets sont à l’étude dans d’autres établissements.

La formation est construite en trois blocs de compétences. Le premier est consacré à la gestion des flux d’entrée et de sortie du digesteur. Le deuxième vise le fonctionnement du méthaniseur, et le dernier se concentre sur le pilotage de l’unité. Chaque bloc peut être acquis de manière indépendante sur plusieurs années si besoin. Le diplôme sera obtenu à la validation des trois blocs.

Propos recueillis par Florence Mélix

(1) Centre de formation professionnelle et de promotion agricole.