Seul pays à avoir interdit provisoirement le Gaucho et le Régent TS en enrobage des semences de maïs et de tournesol, la France pourra-t-elle justifier longtemps cette « exception culturale », notamment auprès de ses producteurs de maïs ? Dès juillet, Arvalis - Institut du végétal annonçait une « forte recrudescence du parasitisme, faute de protection efficace ». A partir de 400 parcelles réparties dans plusieurs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !