Y a-t-il une agriculture industrielle en France ? Et faut-il la craindre ? Stéphane Le Foll, dans une lettre ouverte diffusée mercredi soir, dit s'inquiéter des démarches spéculatives d'apporteurs en capitaux. En revanche, il considère comme un atout les projets portés par un collectif d'agriculteurs, évidemment à la condition qu'ils soient conduits dans le respect des procédures liées à l'environnement, à l'urbanisation, aux nuisances de voisinage ou au bien-être animal. Jamais il ne fait référence à une taille maximale, en nombre d'exploitants, d'hectares ou d'animaux.

Ce qui est pourtant le premier critère – ou en tout cas le critère apparent – de la Confédération paysanne quand elle classe en France 29 fermes comme autant d'« usines ». Jusqu'à présent, les autres syndicats ont pris soin de se tenir à l'écart de ce débat. Nous les avons interrogés. Le qualificatif les irrite. A l'instar du ministre de l'Agriculture, ils estiment que la limite à l'agrandissement ou au regroupement des exploitations réside dans l'identité des apporteurs en capitaux.

Pour Xavier Beulin, le président de la FNSEA, les agriculteurs doivent être seuls maîtres à bord, sans subordination. Comme Thomas Diemer, le président de JA, il estime qu'un registre de l'agriculture « clarifierait la situation en écartant (...) les sociétés de capitaux sans lien avec l'agriculture ».

Pour Bernard Lannes, le président de la Coordination rurale, la notion d'apporteur en capitaux doit être regardée beaucoup plus strictement : « privé ou coopératif, si l'investisseur dicte sa conduite, il y a danger ».

Pour les trois syndicats, le seul qualificatif d'usine nuit à l'image de toute l'agriculture française. En réponse, Laurent Pinatel, le porte-parole de la Confédération paysanne, dit agir pour alerter avant que le mal ne soit trop étendu.

A. Delest et M.-G. Miossec

Pour aller plus loin :

Des petits et des gros, L'éditorial, La France Agricole, n° 3594, du 5 juin 2015.

Fermes « usines » : le débat qui divise, A la une, La France Agricole, n° 3594, du 5 juin 2015.

Les fermes « usines », Du côté de l'Oncle Sam, La France Agricole, n° 3594, du 5 juin 2015.

Fermes-usines : Stéphane le Foll répond aux pétitionnaire (03 juin 2015)

Repère :

Carte de la Confédération paysanne des fermes-usines (carte parue dans « Campagne solidaire » d'avril 2015, reprise avec l'autorisation de la Confédération paysanne)

Nos reportages en région :

 

Les gros élevages sont encore minoritaires en France

Regardez la taille des élevages en France et comparez-les en un coup d'oeil à celle des autres pays de l'UE. La présence d'exploitations de taille importante est récente en France, excepté en volailles. Le phénomène n'est déjà plus une exception, notamment dans certains pays du nord de l'UE.

  

Cliquez sur les puces interactives pour visualiser les histogrammes par production

Situation des filières d'élevage en France et en Europe

Retour à la liste des histogrammes 

 

Cliquez sur les puces interactives pour visualiser les histogrammes par production

Taille moyenne des exploitations d'élevage en Europe (en nombre de têtes)

Retour à la liste des histogrammes

 

Cliquez sur les puces interactives pour visualiser les histogrammes par production

Nombre d'exploitations ayant plus de...

Retour à la liste des histogrammes