Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier Export : s’adapter pour garder sa place

réservé aux abonnés

 - -->
Selon une étude de l’Inrae, le climat serait responsable de 30 % à 70 % de la stagnation des rendements du blé français depuis les années 1990. L’autre facteur principal est la baisse de la fourniture d’azote. © Claudius Thiriet

Alors qu’il doit faire avec la montée en puissance de la mer Noire et des prix de plus en plus volatiles, le marché français des céréales doit évoluer s’il souhaite conserver sa position à l’international.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé toujours dans le vert sur Euronext

Les prix du blé progressaient encore, ce lundi 18 janvier 2021 après-midi, avec des éléments haussiers inchangés, comme la taxation des exportations de marchandises russes par Moscou, sur fond de fermeture des marchés américains, pour cause de lundi férié (Martin Luther King day) aux États-Unis.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER