Les traitements dans les parcelles en courbe manquent de régularité. Pour les constructeurs, il s’agit de corriger la difficulté classique de la surdose à l’intérieur de la courbe et la sous-dose à l’extérieur. Plus les rampes sont larges, plus le problème s’accentue et l’écart entre la dose souhaitée et celle effectivement épandue peut dépasser 300 %.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !