LES RESULTATS sur http://www.elections2014.eu/fr

Seule institution dont les membres sont élus au suffrage universel direct, pour cinq ans, lors des élections européennes, le Parlement européen (PE) comptera après les élections 751 députés des 28 pays, dont 74 français.

Depuis le traité de Lisbonne de 2009, le PE est colégislateur avec le Conseil (qui représente les Etats) sur les questions agricoles et les perspectives financières. Les deux institutions travaillent sur les projets de directives – lois au niveau européen – proposées par la Commission européenne. La seule compétence qui leur échappe encore est celle des ressources financières de l'Union européenne.

Premier poste de dépenses européen (38 %), l'agriculture est un enjeu majeur des élections du 25 mai. Parmi les candidats, seuls deux agriculteurs sont en position d'être élus, peut-être trois. José Bové, tête de liste des écologistes dans le Sud-Ouest, Angélique Delahaye, n° 2 de la liste UMP Massif central-Centre et Hervé Prononce n° 2 de la liste alternative-UDI-Modem pour la même région.

Parmi les autres candidats, la sensibilité pour le secteur agricole est rare. On peut citer Michel Dantin (Grand Est), Anne Sander (Grand Est) ou Jean-Paul Gauzès (Ouest) pour l'UMP. Eric Andrieu (Sud-Ouest) pour le PS ou Patrick Le Hyaric (Ile-de-France) pour le Front de Gauche.

Enfin, Stéphane Le Foll nous livre son regard sur la fonction qu'il a occupée avant d'être nommé ministre de l'Agriculture.

Nous avons choisi d'interroger trois eurodéputés soucieux de l'agriculture, qui se présentent pour un second mandat : Michel Dantin, Eric Andrieu et José Bové. Ils nous racontent comment le PE et sa commission agricole (Comagri) façonnent l'agriculture.

Joseph Daul, éleveur allaitant à la retraite est député européen depuis 1999, il a connu l'ère avant-codécision. Président du PPE (Parti populaire européen, dont est membre l'UMP) revient pour nous sur les succès de ses mandats et le rôle primordial des organisations professionnelles agricoles dans les accords européens.

Lire également l'analyse faite par le mythologue Georges Lewi sur le désamour des Européens pour l'Europe et la chronique de Nicolas-Jean Bréhon.

Les réactions syndicales

Plus sur :

Sommaire du dossier

DantinAndrieu – Bové – Le Foll –  Daul  –  Lewi  – Bréhon 

  • Michel Dantin, député européen de l'UMP-PPE Grand Est, membre de la Comagri, rapporteur sur le volet OCM de la réforme de la Pac
  • Eric Andrieu, député européen socialiste (Sud-Ouest), membre de la Comagri
  • José Bové, député européen d'EELV Sud-Ouest, membre de la Comagri, suppléant de la commission du commerce extérieur 
  • Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture
  • Joseph Daul, député européen de 1999 à 2014, président du PPE, retraité agricole à la retraite, ancien président de la FNB
  • Georges Lewi, mythologue, analyse la désaffection de l'Europe
  • Nicolas-Jean Bréhon : chronique du candidat idéal
Arielle Delest