Encore une année un peu décevante
pour la féverole, dont les surfaces sont stables, à 78 000 ha. Le rendement ne progresse que légèrement, à 26,4 q/ha, contre 25,4 l’an dernier, à comparer aux 51 q/ha de 2012. La production parvient à augmenter légèrement, à 205 000 t, contre 198 000 t l’an dernier. Au cours de la campagne précédente, les exportations totales ont atteint 92 000 t, soit près de la moitié de la production. 55 000 t ont été expédiées vers la Norvège pour la pisciculture, en substitution du pois, 30 000 t vers l’UE, pour l’alimentation animale essentiellement, et près de 10 000 t vers l’Égypte, en alimentation humaine.