« Je travaille en agriculture de conservation des sols depuis plus de vingt ans. Au début, j’implantais des couverts plutôt basiques de deux à trois espèces. Aujourd’hui, ils sont composés de huit à dix espèces, voire quinze. Féverole, vesce, seigle, avoine, lentille, tournesol, sorgho fourrager… Chacune d’entre elles a ses particularités.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !