Le pilotage d’une ensileuse demande une attention de tous les instants. Afin de soulager le chauffeur et d’optimiser le remplissage des remorques, plusieurs constructeurs proposent des dispositifs d’assistance au remplissage des remorques. Le principe est le même pour tous : modéliser les contours de la remorque et son contenu pour orienter le flux de récolte vers les parties les moins remplies. Selon les constructeurs, l’automatisme concerne soit uniquement la casquette de la goulotte, soit la position de la casquette combinée à l’orientation de la goulotte.

Pour modéliser les contours de la remorque, deux techniques sont proposées sur le marché. La plus courante est l’emploi de caméras 3D qui détectent les bords de la remorque et le niveau de remplissage. Avec ce dispositif, le chauffeur bénéficie d’un retour d’image en cabine, ce qui lui permet de contrôler le travail de l’automatisme.

L’autre solution, utilisée principalement par Krone, est l’emploi d’un scanner laser installé sur la partie supérieure de la goulotte. Sa zone de vision de 190° balaie le champ de vision sur deux dimensions, tandis que la tête réalise un mouvement de haut en bas pour obtenir la troisième dimension.

Sur les deux systèmes, des adaptations sont prévues pour le travail de nuit.

Assistance au réglage

Claas n’en finit pas de décliner ses solutions d’assistance à la conduite et aux réglages sur toutes ses machines. Ainsi, les Jaguar Tier 5 intègrent le dispositif Cemos Auto Performance, qui maintient un régime moteur constant lors des variations de flux. Pour cela, le Cemos modifie automatiquement la vitesse d’avancement et gère la puissance délivrée par le moteur. Le système va d’abord augmenter au maximum la puissance du moteur, avant de diminuer la vitesse de la machine, si le flux de matière est toujours plus important.

Krone emploie un scanner laser pour modéliser les contours de la remorque. © Krone
Avec le Cemos Auto Performance, le régime moteur est maintenu constant lors des variations de flux, sans aucune intervention du chauffeur. © Claas