C’est indéniable, tous les ans, les firmes proposent de nouveaux herbicides sur céréales (lire l’encadré). Toutefois, ces derniers comportent toujours des substances déjà présentes, si ce n’est sur céréales, dans la rotation. D’ailleurs, en parallèle, des molécules sont régulièrement interdites (isoproturon en 2017, ioxynil en 2015…). « Globalement, l’emploi des...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !