Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier « J’ai abaissé la part des vêlages d’automne pour préserver mes stocks »

réservé aux abonnés

 - -->
Pascal Bernard distribue du foin ou de l’enrubannage d’herbe par petits tas chaque matin dans la parcelle, de sorte que tous les animaux mangent en même temps. © Michel Joly

Pascal Bernard a opté pour une conduite d’élevage la plus économe possible. Un filet de sécurité nécessaire pour assumer l’achat de fourrages en cas de sécheresse.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER