Il est possible d’utiliser des outils déjà présents au sein de l’exploitation pour rouler les couverts. Des rouleaux communs, tels que le Cambridge ou le croskill, seront employés. Ils apportent une solution économique alliée à un bon débit de chantier.

Pour ceux qui souhaitent un matériel adapté et dédié, il y a le rouleau Faca, désormais connu. Il se compose d’un cylindre, plutôt de gros diamètre, muni de cornières ou de fers plats. Il se distingue notamment pour sa capacité à passer dans des couverts imposants en hauteur et en volume. Il aplatit et lacère les tiges des plantes. Ces dernières sont alors couchées dans le sens d’avancement, créant un tapis de végétation. Il est souvent possible de le lester avec des masses de tracteur ou de l’eau.

Faca, Cambridge ou crosskill, le rouleau nécessite fréquemment l’intervention du gel pour finaliser son action. Le tapis végétal laissé au sol limite la levée des adventices s’il est suffisant, mais ne facilite pas le ressuyage au printemps.

Un couvert déchiqueté

Des rouleaux hacheurs ont également vu le jour. Les entreprises Bonnel, Treffler ou Horsch proposent ces machines. Par rapport au Faca, le diamètre est plus faible. Ces rouleaux de type cage, équipés de lames, fonctionnent le plus souvent par deux ou trois. Les plantes sont plaquées au sol et coupées en petits morceaux. Une vitesse d’avancement assez soutenue est nécessaire pour assurer une vitesse de rotation des rouleaux élevée et un bon hachage. Le débit de chantier est donc lui aussi important. Actisol se différencie en proposant des rouleaux montés en V sur deux rangées, afin d’augmenter le pouvoir scalpant. L’outil peut être attelé dans les deux sens d’avancement pour une action qui sera plus ou moins agressive sur la plante.

En plus d’un débit de chantier élevé, ces matériels ont des besoins en traction faibles. Ils offrent également l’avantage d’être combinables facilement avec un semoir dans le cas d’un semis direct ou un déchaumeur pour finaliser la destruction et/ou commencer la préparation du sol.

Väderstad et maintenant d’autres marques proposent d’ailleurs un rouleau similaire en option sur leurs déchaumeurs. Kuhn le présente aussi sur son semoir de semis direct Aurock. Citons enfin Dal-Bo, qui le décline sur un rouleau autoporteur. Diverses combinaisons et solutions sont donc disponibles pour aplatir et transformer l’essai.

Désormais connus, les rouleaux Faca couchent et pincent les plantes. La pression de ce matériel sur le sol étant facteur de réussite, un lestage peut être requis. © Sky agriculture
Le Roll Krop d’Actisol est constitué d’un double rouleau hacheur. Les éléments sont montés en chevron pour augmenter l’action des rouleaux. Il fonctionne dans les deux sens de rotation de ces derniers. © L. Coassin