Le Xerion, du constructeur Claas, reste unique sur le marché des très grosses puissances. Il intègre quatre roues égales, motrices et directrices, le tout combiné à la transmission à variation continue Cmatic, développée par ZF.

Par ailleurs, il se démarque également par sa cabine. En effet, dans la version Trac VC, celle-ci pivote à 180° pour réaliser un poste inversé. Dans la version Saddle Trac, elle prend place sur le moteur, dégageant ainsi un grand espace à l’arrière afin d’y loger cuves, trémies et autres caisses d’épandeurs.

Le Xerion est proposé en trois puissances maximales, le 4000 de 435 ch, le 4 500 de 490 ch et le 5000 de 530 ch. Les deux plus gros modèles héritent d’un bloc Mercedes de 12,6 l.

Le 4000 fait appel au même motoriste mais avec un 10,6 l. Le relevage arrière développe une capacité maximale de 13,6 t, alors que celui à l’avant lève 8,4 t. Au maximum, le Xerion s’équipe de 7 distributeurs à l’arrière et 3 à l’avant.