Les chambres d'agriculture (APCA) se sont félicitées du contenu des mesures annoncées la veille par Michel Barnier pour développer les circuits courts de commercialisation.

Le plan d'action national porté par le ministre de l'Agriculture prévoit quatorze mesures, déclinées en quatre axes: améliorer les connaissances et les diffuser, adapter la formation des agriculteurs, favoriser leurs installations en circuits courts et mieux organiser ces derniers.

«Ces mesures doivent permettre de conforter le modèle économique de ces formes nouvelles de commercialisation pour répondre à la demande croissante des consommateurs qui souhaitent ainsi renouer des liens plus directs avec les agriculteurs, explique l'APCA. Les chambres d'agriculture s'appuieront sur ces mesures pour prolonger les actions qu'elles ont d'ores et déjà engagées.»

Elles rappellent qu'elles «organisent plus de 1.300 marchés des producteurs de pays, accompagnent plus de 5.800 agriculteurs dont 3.200 producteurs fermiers engagés dans la démarche "Bienvenue à la ferme", et développent des actions innovantes dans le cadre de partenariats ouverts: Paniers fraîcheur dans les TER de Marseille en partenariat avec la SNCF, marchés de proximité ou Amap dans le cadre de Terres en Ville avec les collectivités locales, développement de plate-forme web consacrés aux produits fermiers en Rhône-Alpes, ouverture de dizaines de magasins de producteurs partout en France…».

(publié le 15 avril 2009)