Le Comité technique permanent de la sélection (CTPS) a rendu publique, lors de la session d'octobre, la liste des variétés ayant répondu aux critères d'inscription. Etant donné que les appréciations sont issues de deux années d'expérimentation seulement, elles ne peuvent garantir des résultats. Ces derniers pourraient être sensiblement différents dans d'autres conditions de production. Les commentaires recueillis auprès des semenciers permettent de compléter ces données chiffrées.

Blé dur d'hiver

Variété tardive, Corpur (RAGT) doit être réservée aux terres profondes et aux premiers semis. Courte et très peu sensible à la verse, elle est résistante à l'oïdium, peu sensible à la fusariose, mais sensible à la rouille brune. Malgré un résultat à l'inscription en zone Sud de 94,41 % des témoins, c'est une variété d'une très bonne qualité, puisqu'elle est classée BDHQ (blé dur de haute qualité).

Cultur (RAGT), inscrite en zones Nord et Sud, pourra être cultivée sur tout le territoire en 2008. Peu sensible à la verse, elle affiche une bonne tolérance à la germination sur pied et au froid et présente un assez bon comportement face aux maladies.

Première inscription au CTPS cette année, Isildur (Serasem) possède également un bon profil agronomique, avec notamment trois bonifications pour la rouille brune, l'oïdium et la verse. Elle est bien adaptée au Sud-Ouest et dispose d'une qualité équilibrée : bon indice de jaune, résistante à la moucheture et ténacité élevée.

Liberdur (Serasem) arrive deuxième du CTPS avec 106,53 % des témoins. Cette variété a obtenu une bonification pour sa résistance à la verse. Elle est également résistante à la rouille brune et à l'oïdium. Son profil qualité est équilibré. Dès 2007, ce blé demi-précoce pourra être cultivé sur toute la zone sud du blé dur.

Téléchargez le fichier Blé dur d'hiver: nouvelles variétés inscrites au catalogue en 2006 (18.70 Ko).

Blé tendre d'hiver

Très précoce, Accor (Serasem) est une variété demi-alternative, adaptée au Centre-Ouest, au Sud-Ouest et à la grande région Centre, jusqu'au Bassin parisien. Son atout reste le très faible écart entre parcelles traitées et non traitées. Avec 107,54 % des témoins CTPS, Accor arrive deuxième des variétés de blé tendre inscrites en zone Sud cette année. Elle est tolérante au chlortoluron. De qualité BPS (blé panifiable supérieur), elle dispose de bons W (travail de déformation de la pâte), PS (poids spécifique) et d'une note de panification correcte.

Inscrite en juillet, Adequat (Lemaire Deffontaines) était déjà disponible pour les semis 2006. Ce BPS avec un bon PS et une bonne teneur en protéines, est peu sensible aux maladies telles que l'oïdium et est assez tolérant au froid. Adequat est adaptée aux régions Est, Nord et Bassin parisien.

Variété de type hiver à demi- hiver et précoce à maturité, Aldric (Florimond Desprez) sera préconisée pour les semis 2007 dans les régions Sud-Est, Sud-Ouest, Centre-Est et Centre-Ouest. Peu sensible à la verse et au froid, elle est résistante aux mosaïques. Aldric est toutefois sensible à la verse. Ce BPS a été repéré par l'Association nationale de la meunerie française (ANMF).

Variété précoce à épi barbu, Altigo (Nickerson) est adaptée à toutes les régions, y compris celles touchées par les mosaïques. Très productive, cette variété affiche un bon niveau de régularité. Elle est bonne en verse, tolérante à la septoriose et possède de gros grains. Ce BPS présente une valeur élevée en protéines et un bon PS.

Arlequin (Nickerson) est un blé précoce avec un bon tallage. Son niveau de tolérance à la fusariose des épis est bon. De qualité BPS, il répond bien aux critères de la meunerie-boulangerie pour l'extensibilité de la pâte et la couleur de mie jaune. Arlequin est adapté à toutes les régions.

Autentic (Serasem) est un véritable blé de zone nord. Adapté aux premiers semis, il pourra être semé dès 2007. Il est résistant à la verse, au froid, aux rouilles et assez performant en septoriose. Le bon profil qualité de ce BPS pourrait intéresser la meunerie.

Blé demi-tardif, Axima (Nickerson) est bien adapté aux semis précoces. Ce BPS est conseillé au nord de la Seine, où il sera réservé aux situations à fort potentiel. Il est tolérant à la mosaïque et résistant à l'oïdium. *

Variété productive, Bagou (Saaten-Union) se distingue par un bon comportement vis-à-vis des maladies et plus particulièrement à la rouille brune, la rouille jaune et à l'oïdium. Précoce à demi-précoce, il intéressera les céréaliers qui recherchent productivité et rusticité.

Développé pour la prochaine campagne, Bermude (Florimond Desprez) devra être réservé aux zones Nord Bretagne, Normandie, Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Champagne, Lorraine et Nord Bassin Parisien. Résistant à la verse, il présente aussi un bon comportement face aux maladies foliaires. Ce BPS dispose aussi d'un bon PS et d'une bonne qualité.

Boisseau (Saaten-Union) est bien adapté aux régions qui connaissent une forte pression maladies (Nord, Champagne, Bretagne, Normandie). Les agriculteurs qui cherchent à limiter leur poste fongicide.

CCB Inédit (CC Benoist) est un blé de type hiver qui peut être semé relativement tôt. Il est assez tolérance au froid et à l'ensemble des maladies. Ce BPS dispose d'un bon profil qualité et est conseillé sur les régions Ile-de-France, Beauce, Charentes et Bretagne.

BPS précoce de type hiver, CCB Préférence (CC Benoist) pourra être cultivée dès 2007 dans le Centre, le Centre-Ouest, le sud de l'Ile-de-France et dans les sols superficiels de l'Argonne. En sols profonds, elle a tendance à verser. Son PS est correct et elle ne présente pas de fortes sensibilités aux maladies.

Ciento (RAGT) est un blé assez précoce qui sera développé au Sud du territoire car ses résultats agronomiques sont plus performants dans cette zone. Son comportement est correct vis-à-vis de la verse. Il est résistant à la rouille jaune et peu sensible à la rouille brune et à l'oïdium. Ciento est un BPS avec un très bon poids spécifique et un bon W. Il sera disponible pour les semis 2007.

Blé de type hiver, Emerald (CC Benoist) est un demi tardif qui pourra dès 2007 être cultivé sur tout le Nord jusqu'au sud d'Orléans. Il est résistant au froid et dispose d'un bon comportement face à la verse. Grâce à un profil maladie correct (mosaïques et piétin verse), il ne nécessite pas trop d'intrant et est adapté aux zones de blés sur blés et aux zones « mosaïques ». Il est classé BPS et présente une belle qualité.

Euclide (Florimond Desprez) est une variété de type hiver précoce à épiaison et à maturité qui peut être cultivée sur tout le territoire. Elle est tolérante au chlortoluron et assez résistante au froid. Elle présente une bonne tolérance aux maladies foliaires. De par sa sensibilité à la verse et au piétin verse, il faudra éviter des densités de semis trop élevées et l'application d'un raccourcisseur est conseillée. Ce blé barbu inscrit comme BP (blé panifiable) possède un bon PS et une teneur en protéines correcte.

Résistant au froid, Hymack (Saaten-Union) est adapté aux semis précoces (100 et 150 gr/m²) dans les terres à bon potentiel du nord et de l'est de la France. Il cumule une qualité panifiable supérieure, un très bon PS, une bonne résistance à la germination sur pied et à la fusariose.

Iridium (Momont) est une variété demi-précoce inscrite en classe BPS qui se caractérise par une bonne note de panification, un bon W, une teneur en protéines assez élevée et un bon PS. Elle est peu sensible au froid, à la verse, à la fusariose et tolérante au chlortoluron. De par sa précocité, elle pourra être cultivée dès 2007 au nord de la Loire.

Koreli (Agri-Obtentions) a été inscrite en juillet et a déjà été lancée cet automne. Sa zone d'implantation est le nord de la Seine. Sensible au piétin verse, il n'est pas conseillé en blé sur blé. Ce BPS dispose d'un fort PS et d'une bonne rusticité avec notamment une assez bonne résistance à la septoriose.

Menestrel (Secobra Recherches) est un blé précoce résistant au froid qui présente un comportement vis-à-vis des maladies. Il est conseillé dans les Pays de la Loire, le Centre, le Bassin Parisien et la Bourgogne. Ce BPS a été retenu pour les tests de l'ANMF.

Octet (Serasem) dispose d'un bon indice de rendement en zone Sud. BPS avec une note de panification élevée, il a aussi une teneur en protéines correcte et un W assez élevé. Il est peu exigeant en fongicide et sain sur feuille. Il possède un bon comportement vis-à-vis du froid et de la verse. Octet est un blé précoce adapté aux premiers semis qui peut se positionner sur toute la France.

Blé hiver à demi-hiver, Pepidor (Serasem) est demi-précoce à demi-tardif et pourra être cultivé dès 2007 au nord de la Loire et en Bretagne. De qualité BPS, il a une bonne teneur en protéines et un bon PS et une bonne tenue de tige. Pepidor a été inscrit à 106,25 % des témoins et son profil agronomique ne présente pas de défaut. Il a obtenu une bonification pour son faible écart entre essais traités et non traités.

Premio (RAGT) est la meilleure inscription de l'année (108,65 % des témoins). Demi-précoce, ce BPS dispose également d'un bon état sanitaire (hormis sur piétin verse). Premio est un blé équilibré sur tous les critères de qualité. Excepté au Sud, il est adapté à toute la France et pourra être semé dès 2007.

Le lancement de Rytmic (Agri-Obtentions) est prévu pour 2007 dans les zones de premiers semis, en façade maritime et en Bretagne. Ce produit tardif présente une bonne rusticité puisqu'il est assez résistant aux maladies.

Blé demi-tardif, Selekt (Momont) est un BPS repéré par l'ANMF pour être éventuellement candidat aux variétés recommandées par la meunerie dans deux ans. Peu sensible au froid et assez résistant à la verse, Selekt est destiné au Nord de la Seine (Picardie, Normandie, Champagne et Lorraine). Il est par ailleurs tolérant au chlortoluron.

Téléchargez le fichier Blé tendre d'hiver: nouvelles variétés inscrites au catalogue en 2006 (22.63 Ko).

Orges d'hiver

- à deux rangs

Actrice (Saaten-Union) est la seule orge d'hiver à 2 rangs brassicole inscrite cette année. Précoce et résistante à la verse, elle peut être semée sur l'ensemble des régions françaises et présente un bon profil sanitaire sur toutes les maladies de l'orge.

- à six rangs

Alinghi (Serasem) est un escourgeon fourrager. Il possède une bonne productivité notamment en conditions traitées. Côté qualité, son calibrage est correct. Alinghi dispose également d'un bon état sanitaire d'ensemble. Elle pourra être semée partout excepté dans la grande région Sud et dans le Centre-Ouest.

Orge à orientation brassicole, Croisière (Florimond Desprez) est regardée par la filière. Assez précoce et alternative, elle est souple en date de semis et pourra être implantée dans le Centre, le Bassin Parisien, la Bourgogne, la Champagne, la Lorraine, le Nord et la Picardie. Elle est dans l'ensemble peu sensible aux maladies, assez tolérante à la verse mais assez sensible au froid.

Epoque (Eurosem/Lemaire Deffontaines) est un escourgeon qui bénéficie d'un bon état sanitaire, avec de bonnes résistances à l'oïdium, la rhynchosporiose et la rouille naine. Sa précocité intermédiaire et sa très bonne résistance au froid en font une variété très bien adaptée à la zone Nord-Est.

Karllo (Momont) présente un bon niveau de productivité (105,46 % des témoins). Elle détient un bon comportement face aux maladies, notamment à la rhynchosporiose et à l'helminthosporiose. Avec une bonne paille et une bonne tenue de tige, elle est peu sensible au froid et à la verse et se destine au grand quart nord est de la France (Picardie, Bassin Parisien, Champagne, Lorraine).

Téléchargez le fichier Orge: nouvelles variétés inscrites au catalogue en 2006 (18.06 Ko).

Triticale

Amarillo (Unisigma) a été inscrit premier cette année avec un score final de 114,47 % des témoins. Il est alternatif, précoce mais à montaison demi-tardive ce qui en fait une variété très souple en date de semis. Elle est adaptée à toutes les zones de production grâce à sa résistance au froid. La rouille jaune et la verse sont cependant à contrôler dans les zones à risque.

Fleurus (Lemaire Deffontaines) est une variété adaptée à l'Ouest et aux zones de montagne compte tenu de sa tolérance au froid. Elle n'est pas conseillée en zones précoces. Fleurus dispose d'une physiologie originale puisqu'elle n'a pas de barbe. Elle est peu sensible aux maladies, notamment à l'oïdium.

Variété alternative, Innoval (Agri-Obtentions) ne devra pas être semée trop tard car elle est demi-tardive à épiaison. Son profil maladie est favorable et elle est peu sensible à la germination sur pied. À réserver aux zones traditionnelles de la culture de triticale.

Productif et régulier, Ragtac (RAGT) a terminé troisième du regroupement CTPS. Il possède un bon comportement face au piétin verse et à l'oïdium et son PS est correct. Ragtac sera développé dès 2007 au niveau national.

Seconzac (RAGT) détient un bon potentiel de rendement puisqu'il est inscrit deuxième cette année avec 109,85 % des témoins. Peu sensible à la fusariose, c'est un produit très souple qui peut être cultivé en zone continentale comme dans le Massif Central. Toutefois vu sa sensibilité à la verse, il n'est pas conseillé à l'ouest du territoire.

Disponible dès 2007, Trigone (Serasem) est un triticale de type hiver à très hiver bien adapté aux premiers semis de montagne et aux zones gélives car il est très résistant au froid. Demi-précoce à épiaison, il dispose d'une bonne concordance de maturation entre la paille et l'épi. Sa teneur en protéines est assez bonne.

Alternatif et demi-précoce à épiaison, Tritikon (Agri-Obtentions) est un produit souple au semis qui pourra dès 2007 être cultivé dans les zones traditionnelles du triticale. Son profil agronomique reste équilibré avec une assez bonne résistance aux maladies et une bonification pour sa résistance au froid. Sa teneur en protéines est assez élevée et sa viscosité très favorable.

Inscrit à 104,07% des témoins CTPS, Vivero (Serasem) est un triticale assez productif. Il est assez résistant à la verse, à la rouille jaune et au piétin verse et résistant à l'oïdium et au froid.

Téléchargez le fichier Triticale: nouvelles variétés inscrites au catalogue en 2006 (17.46 Ko).

par Céline Fricotté (publié le 22 décembre 2006)