Alors que les normes de dépollution du moteur diesel ne cessent de se durcir, et que le prix du GNR continue d’augmenter, le moteur à explosion carburant au gazole est toujours majoritairement utilisé.

Pourtant, les tentatives pour détrôner cette motorisation historique ne datent pas d’hier. Piles à hydrogène, électricité, biogaz, système hybride : depuis plus de dix ans déjà, tractoristes et motoristes travaillent main dans la main pour des motorisations plus propres et moins coûteuses, quitte à se passer de l’indémodable GNR.

Deux idées semblent se distinguer. D’un côté, les moteurs thermiques alimentés au biométhane. De l’autre, les moteurs électriques couplés à une armée de batteries.

Dans ce dossier, nous abordons principalement ces deux technologies, avec un essai de chaque motorisation, accompagné d’un point sur l’avancée du système et sur les machines qui en sont aujourd’hui équipées.

Même si ces techniques semblent fonctionner et s’implanter timidement, ont-elles tous les arguments pour mettre KO le GNR ?

Loris Coassin, Corinne Le Gall et Pierre Peeters