La manutention et surtout l’empilage des balles sont des tâches fastidieuses et chronophages. Pour diminuer les allers et retours dans la parcelle avec le chargeur, il est possible de grouper la dépose des balles dans le champ. Pour les bottes cubiques, il existe plusieurs systèmes qui en alignent, voire en empilent jusqu’à quatre au même endroit. Très utilisées dans des pays d’Amérique du Nord ou encore au Danemark, ces technologies arrivent petit à petit sur les machines vendues dans l’Hexagone.

Solution d’usine

Deux constructeurs de presses proposent une solution d’usine. Chez Claas, le système s’appelle DuoPack. Il n’est disponible que pour la Quadrant 4000 et ne fonctionne donc qu’avec des balles d’un format de 80 × 50 cm. Il offre la possibilité d’en empiler deux l’une sur l’autre. Une fois sortie du canal, la première balle tombe dans un berceau. La seconde glisse ensuite sur la première. Correctement alignées, les deux balles sont déposées au sol.

De son côté, Krone a présenté en 2017 le BaleCollect. Il est compatible avec toute l’offre de presses Big Pack du constructeur. Contrairement à Claas, le groupeur Krone aligne les balles. Il permet d’en déposer jusqu’à trois les unes à côté des autres. La plate-forme est située à la sortie du canal. Elle pousse la balle d’un côté puis de l’autre jusqu’à ce que trois soient présentes en même temps. Ces dernières sont ensuite déposées. Cinq modes de dépose sont possibles pour aligner plus ou moins de balles au même endroit. Le BaleCollect est Isobus et se pilote depuis le même terminal que la presse. Au transport, il se replie et devient indépendant de la presse grâce à un timon hydraulique.

Des systèmes adaptables

Plusieurs constructeurs proposent également des systèmes à adapter sur les différentes marques de presses. Ils reprennent les deux stratégies (empilage ou alignement) citées plus haut. Parmi les plus impressionnants, l’allemand TST commercialise le Quadro Pac. Reposant sur deux essieux, il empile jusqu’à quatre balles. Il accepte des bottes entre 100 et 135 cm de large et jusqu’à 150 cm de haut. Contrairement au système Claas, elles sont montées au fur et à mesure qu’elles arrivent.

Les Danois Pomi et Parkland présentent des solutions proches du système Krone pour aligner trois balles côte à côte. Ces dispositifs ont l’avantage de s’affranchir d’une hauteur de canal maximum et sont donc adaptables sur les plus gros formats de balles. Cependant, ces équipements sont collés à la presse à la place de la rampe. Contrairement au procédé de Krone, ils restent fixes et donc créent un porte-à-faux important au transport.

Attention toutefois, contrairement aux solutions proposées par les constructeurs de presses, ces machines sont ajoutées sur un appareil ayant déjà reçu une homologation. Avant de prendre la route, il faudra donc s’assurer que l’ensemble est correctement homologué. De plus, en cas de problème technique, la présence d’un groupeur à l’arrière d’une presse peut rendre caduques les garanties sur certaines parties de cette dernière.