Parité euro-dollar, sécheresse en Argentine, Brexit, crise chinoise, fonds d’investissement… Tous ces facteurs, qui pourtant paraissent lointains, influent chaque jour sur les prix des céréales. Mieux comprendre les marchés et surtout trier le flux continu d’informations est essentiel pour maîtriser le plus sereinement possible sa commercialisation.

Des outils sont à disposition

Des outils existent pour ceux qui souhaitent s’investir dans la vente et se protéger des fluctuations de prix : les marchés à terme, via notamment le système des options que l’on peut souscrire, par exemple, chez son négociant ou sa coopérative. Une conférence se tiendra sur cette thématique plus que d’actualité à l’espace conférences, allée G, le mardi 6 à 13 h 45. Andrée Defois, présidente du cabinet de conseil en marchés agricoles Tallage, nous éclairera sur le contexte de marché actuel. Puis le négociant en grains Jean-Claude Coisnon, ancien trader chez Soufflet, interviendra sur les outils disponibles pour mieux maîtriser ses ventes de céréales. Enfin, Antoine Benoist, agriculteur à Congerville-Thionville (Essonne), livrera son témoignage sur son expérience des marchés et sur les réalités du terrain.