En comptabilité, pas de place pour la fantaisie : tout est organisé selon les règles du plan comptable général agricole de 1999. Il existe sept principales classes de comptes (voir ci-dessous). Les comptes 1 à 4 serviront à construire le bilan. Les comptes 6 et 7 donneront le compte de résultat, lequel apparaîtra dans la liasse fiscale. Parfois transmis en format numérique, vous pouvez en demander l’impression.

Déterminer
les prélèvements privés

Dans une entreprise individuelle, toutes les opérations entre l’exploitant et l’exploitation sont enregistrées dans le compte exploitant (108). Ce dernier répertorie tous les virements bancaires vers le compte privé (ou l’inverse parfois), les achats personnels faits avec le compte professionnel, les règlements des charges « mixtes » (électricité, eau) qui peuvent être partiellement affectées à l’exploitant, et l’autoconsommation (viande, lait, etc.). On en déduit les prélèvements privés sur l’année.

En société, les opérations entre les associés et l’exploitation sont enregistrées dans le compte courant d’associé (CCA) (455). Chaque associé a son compte propre, où seront répertoriés les virements vers son compte privé, sa rémunération fixée en assemblée générale, la rémunération en cas de mise à disposition de foncier, sa part de charges « mixtes » et son autoconsommation. On peut en extraire les prélèvements privés de l’exploitant sur l’année. Le CCA est normalement créditeur, c’est-à-dire que la société doit de l’argent à l’exploitant.

Sommaire

Gestion d’exploitation : GESTION D’EXPLOITATION Décrypter ses documents comptables Décrypter ses documents comptables