Dans l’enseignement agricole, l’apprentissage est ouvert aux jeunes qui préparent un Capa, un bac pro, un BTSA, des licences, masters professionnels et diplômes d’ingénieurs. Il est possible de trouver sa formation et son école sur le site internet du ministère de l’Agriculture « L’aventure du vivant ». Les sites internet des MFR, du Cneap, de l’Unrep ou educagri.fr pour les établissements publics ne manquent pas non plus de ressources.

Employeurs dans l’attente

Choisir la formation n’est que la moitié du travail car il faut encore trouver son employeur. Si l’aide exceptionnelle au recrutement des apprentis du plan « 1 jeune 1 solution » du gouvernement a donné un coup de boost à l’apprentissage, son arrêt au 31 mars 2021 pose des questions pour la prochaine année scolaire. « Les employeurs attendent actuellement les mesures du gouvernement sur la poursuite de ces aides », constate Thierry Dubin, directeur du CFA des MFR 85. Il en sera sans doute question lors du sommet social entre le gouvernement et les partenaires sociaux, prévu le 15 mars.

En attendant, Thierry Dubin a donné des pistes pour trouver son entreprise lors d’un webinaire qu’il a organisé le 24 février 2021. Il invite au maximum à utiliser son réseau familial, le bouche-à-oreille, et à consulter directement les sites internet des entreprises lorsqu’elles en ont. Les stages de découverte de 3e peuvent être aussi un tremplin pour trouver plus tard une entreprise. « Les collectivités déposent également de plus en plus d’offres », précise-t-il. Pôle emploi et les missions locales en publient également. Le syndicat Jeunes agriculteurs propose, de son côté, la plateforme « stage-agricole », destinée aux étudiants et aux employeurs. A.M.

Sommaire

Enseignement agricole : Nouveau souffle pour l’apprentissage Nouveau souffle pour l’apprentissage