«La haute valeur environnementale (HVE) correspond au troisième niveau, le plus élevé, de la certification environnementale des exploitations (C2E) agricoles », rappelle le ministère de l’Agriculture.

Les certifications sont obtenues pour une durée de trois ans sur l’ensemble de l’exploitation, après validation par un organisme indépendant (Afnor, Ecocert...), agréé par le ministère de l’Agriculture. Il est possible de passer du niveau 1 au niveau 3, sans passer par le niveau 2.

Individuel ou collectif

L’engagement des agriculteurs dans le niveau 2 « se fait très majoritairement dans le cadre de la reconnaissance de démarches environnementales », indique le ministère. Cinquante-neuf démarches, toutes filières confondues, sont à ce jour jugées équivalentes (partiellement ou totalement) au niveau 2.

L’engagement dans la HVE (C2E niveau 3) est, quant à lui, individuel, même s’il peut être accompagné par une structure collective. Il comporte plusieurs évaluations (initiale, intermédiaire de suivi, de renouvellement) à la charge de la ferme. Selon la chambre d’agriculture de la Dordogne, la certification individuelle coûte entre 1 000 euros HT et 1 300 euros HT sur trois ans.

Deux voies peuvent être empruntées pour obtenir la HVE. Lors de sa demande, l’exploitant indique s’il choisit­ l’option A ou B (lire page 47). À l’occasion d’un renouvellement, il peut opter pour l’autre solution s’il le souhaite.

Pour aller plus loin, le ministère de l’Agriculture a mis en ligne (1) un mode d’emploi pour les exploitations qui souhaitent s’engager.

(1) https://agriculture. gouv. fr/certification-environnementale-mode-demploi-pour-les-exploitations

Sommaire

Certification HVE : CERTIFICATION HVE Un décollage timide en grandes cultures Un décollage timide en grandes cultures