L­’agricultrice répond à tous ses interlocuteurs sur Twitter, « sauf à celui qui m’a souhaité de la prison, modère Lucie Gantier, éleveuse de poules pondeuses en plein air. J’ai aussi bloqué les personnes qui m’ont agressée sur la question du bien-être animal. Je me préserve. Je réponds toujours pour établir le dialogue, mais quand la personne est haineuse, je coupe. Il m’est également arrivé d’échanger avec des végans, chacun a conservé sa position, mais on ne s’est pas manqué de respect. »

Ex-formatrice au sein d’une maison familiale, l’éleveuse a le goût de la transmission. Dès qu’elle s’est installée en 2019 sur son exploitation de 15 000 poules en Vendée, elle a souhaité parler de son activité. En filière intégrée, « je ne cherchais pas à vendre mes œufs, mais à communiquer auprès des consommateurs de la réalité de mon métier ». Lucie Gantier s’est rapidement aperçue de la rareté des éleveurs de volailles sur les réseaux sociaux. « J’en ai compris les raisons, avec les messages très durs reçus sur Twitter quand je ne faisais que décrire mon bâtiment. J’ai vite su que la tâche n’allait pas être simple. »

« Je n’ai pas à rougir »

Sur Twitter, Instagram, Youtube et son blog, l’éleveuse s’obstine et adapte ses messages et vidéos pour le grand public. En quelques mois, c’est un succès. Sous le pseudo « Les jolies rousses », Lucie Gantier propose une communication positive et vulgarisée. « Je n’ai pas à rougir de ce que je fais, et quand je vois des ONG en faveur du bien-être animal se tenir derrière moi, je me dis que c’est une bonne image de la volaille qui circule. » Repérée par le réalisateur Édouard Bergeon, sa chaîne YouTube est aussi diffusée sur CultivonsNous.tv.

Rosanne Aries

Les dessous de sa communication sont à retrouver sur son blog : https://lesjoliesrousses.home.blog/

Sommaire

Vendre ses produits : VENDRE SES PRODUITS Comment faire sa pub Comment faire sa pub