Un collier pour protéger les brebis, voilà une idée venue des antipodes. En France, les essais ont débuté en juin dernier. Des brebis ont été équipées d’un collier capable de déclencher des ultrasons et d’allumer des leds en cas de comportement anormal. L’objectif : effrayer les prédateurs et protéger le troupeau des attaques. « Nous avons encore peu d’informations, prévient Cyril Gautreau, en charge du projet chez Natural Solutions, une société basée à Marseille. Le dispositif est encore loin d’être commercialisé. »

Leds et ultrasons

Testé pendant trois ans en Afrique du Sud, où il est utilisé pour faire fuir chacals et léopards, le collier dispose d’un module de commande électronique qui surveille le mouvement de l’animal. En cas d’anomalies (course, rythme cardiaque élevé), une alarme à ultrasons et des leds se déclenchent et désorientent le prédateur. « Ils mettent en route la totalité des colliers installés dans le troupeau, sachant qu’il faudrait environ un collier pour cinq à huit moutons, selon les races, le relief, la méthode de conduite du troupeau et la végétation », précise Cyril Gautreau. Les tests sud-africains assurent que les chiens de troupeaux ne sont pas perturbés par les ultrasons, affirmation que Natural Solutions cherche encore à vérifier.

Dans l’Hexagone, des éleveurs lorrains ont équipé leur troupeau pour évaluer, durant six mois, la fiabilité du dispositif. « Reste à récupérer suffisamment de données, reprend Cyril Gautreau, avant de prévenir : « Même lorsqu’il sera au point, le collier seul ne suffira pas à défendre un troupeau. C’est une solution qui s’ajoute aux filets et aux chiens de protection. »

Essai. Le dispositif est encore loin d’être commercialisé. Une fois au point, il sera une solution à associer aux filets et aux chiens de protection. © Natural Solutions