1. Taillé pour les cultures. Lourd et doté d'une transmission efficace, le 6470 se destine d'abord aux travaux des champs.

2. Entretien. Un radiateur coulisse et libère un accès limité pour le nettoyage.

3. Multifonction. L'inverseur permet aussi de passer les rapports sous charge.

Pour accéder directement aux commentaires des résultats en fonction des critères retenus, cliquez sur les mots suivants: moteur , bruit , transmission , sur la route , relevage , hydraulique , prise de force , cabine , bilan de l'essai .

Construit dans l'usine de Beauvais, le 6470 a été présenté dans sa première version en 2004, puis décliné en Tier 3 au début de 2008.

Moteur: 7/10

Le Sisu de 4,4 litres développe son couple maximal à 1.000 tr/min. Le PowerBoost délivre 20 ch supplémentaires en troisième et quatrième vitesses et lorsque la prise de force est engagée. Ce tracteur assez lourd devient très performant au transport, alors qu'il manque un peu de punch au labour. La DLG n'a pu mesurer que les puissances avec Boost. Supérieur à la moyenne dans la mesure à la prise de force (125,2 ch), le Massey a nettement dominé l'essai en ce qui concerne la puissance en traction pure, avec 111,2 ch. Revers de la médaille, le 6470 est le plus gourmand en carburant des moteurs équipés d'un Boost pour le test à la prise de force.

Retour à la liste des critères

Bruit: 5/10

La bonne nouvelle est que la boîte de vitesses est très silencieuse. La moins bonne est un bruit persistant entre 1 500 et 1 900 tr/min à pleine charge. La DLG a mesuré 75,1 dB(A), ce qui place le Massey parmi les plus bruyants.

Retour à la liste des critères

Transmission: 8/10

La boîte 24/24 est la même que celle qui équipe le Claas Arion mais son système de gestion est propre à Massey Ferguson. Six rapports powershift se combinent à quatre rapports mécaniques. Tous les passages s'effectuent sans utiliser la pédale d'embrayage et peuvent être automatisés si nécessaire. L'étagement des rapports est satisfaisant, en particulier dans les deux gammes hautes. Les changements de rapports et de sens de marche sont rapides en mode manuel et un peu plus lents en mode automatique. Il est possible de programmer différentes vitesses en marche avant et arrière, mais le réglage s'effectue sur le petit écran intégré au tableau de bord et non sur le Datatronic. Le chauffeur peut aussi sélectionner une vitesse de démarrage.

La gestion automatique des rapports est commandée par un gros potentiomètre placé sur la console de droite. Le chauffeur le tourne vers la droite pour adapter la gestion de la boîte aux travaux lourds, et vers la gauche pour le transport. Au travail, ce système se manipule plus rapidement que des menus sur un écran. Seul bémol : le potentiomètre indique le régime à partir duquel la transmission va passer un rapport supérieur, mais le régime de rétrogradage est toujours inférieur de 22% à cette valeur. Il faut donc faire un peu de calcul mental si on s'intéresse à ce paramètre.

Retour à la liste des critères

Sur la route: 6/10

Massey propose un réglage différent de la cabine pour une utilisation sur route et au champ mais, dans la pratique, on ne remarque que peu de différences. La conduite sur route est confortable, avec ou sans masses avant.

Retour à la liste des critères

Relevage: 8/10

Les différents boutons de contrôle d'effort sont placés sur la console de droite, avec un rouleau situé sur l'accoudoir pour le réglage précis de la profondeur de travail. L'ensemble possède une bonne ergonomie et répond rapidement. Le contrôle d'effort offre une grande plage de réglage. Toutefois, la modification de ce paramètre perturbe la profondeur de travail. A partir du Datatronic, le 6470 offre trois possibilités exclusives de contrôle du relevage : un pour les combinaisons avant/arrière et deux pour les grands ensembles semi-portés et traînés. La dernière solution offre un contrôle vraiment efficace de l'effort et de la traction pour les outils traînés lourds, ce que les concurrents ne proposent pas.

Retour à la liste des critères

Hydraulique: 7/10

Un circuit load-sensing alimente quatre distributeurs électriques ou mécaniques. Deux sorties sont contrôlées par un levier en croix proportionnel placé sur l'accoudoir. Un bouton situé sur le pommeau de ce levier permet de contrôler une troisième fonction. Le débit d'huile et la puissance hydraulique sont juste en dessous de la moyenne de l'essai. Un bouton placé sur l'accoudoir permet de déverrouiller tous les distributeurs. Le débit et la temporisation de chaque sortie se règlent sur le Datatronic mais le 6470 offre la possibilité de programmer un débit sans utiliser l'écran.

Retour à la liste des critères

Prise de force: 7/10

Les quatre régimes classiques sont proposés et ils se sélectionnent à partir de deux leviers mécaniques. Trois boutons contrôlent l'engagement de la prise de force (sécurité, embrayage et automatisation) et ils sont placés un peu trop loin des autres commandes utilisées en fourrière. Le couplage avec le relevage s'effectue simplement mais il n'est pas possible de régler la hauteur des bras à partir de laquelle la prise de force se débraye.

Retour à la liste des critères

Cabine: 7/10

Moderne. La cabine est dominée par l'écran Datatronic 3 qui renferme de nombreuses fonctions.

Confort à bord. C'est l'une des cabines les plus spacieuses et elle bénéficie en standard d'une suspension pneumatique. De son côté, l'ordinateur de bord Datatronic 3 est une option. Les portes sont assez difficiles à fermer car le vérin à gaz offre une grande résistance. Les marches d'accès à la cabine sont hautes mais sécurisantes. A bord, le chauffeur dispose d'un grand espace de travail, même s'il dépasse 1,80 m. Le siège passager accueille un adulte sans problème. Les solutions de rangement sont dans la moyenne mais on apprécie le compartiment réfrigéré de grand volume placé dans le toit. La visibilité sur l'avant estlimitée par le large capot.

Le 6470 dispose d'un accoudoir multifonctions regroupant les commandes principales de la transmission, du relevage et de deux distributeurs hydrauliques. Les autres commandes sont réparties sur la console de droite. Certains réglages s'effectuent simplement sur le Datatronic tandis que d'autres nécessitent l'utilisation du petit écran peu lisible situé sur le tableau de bord. L'accélérateur à main est difficile à manipuler et l'accès à la commande de prise de force reste perfectible.

Retour à la liste des critères

LE BILAN DE L'ESSAI

LES PLUS

LES MOINS

- Boîte de vitesses efficace.

- Programmation simple de la boîte.

- Ecran Datatronic complet.

- Certains réglages s'effectuent sur le petit écran.

- Accélérateur à main difficile.

- Visibilité moyenne.

Retour à la liste des critères

par Corinne Le Gall (publié le 29 janvier 2009)