La GF 7902 est un modèle à huit petites toupies, dont la largeur de travail DIN est annoncée à 7,80 mètres. C’est le plus petit modèle dans cette catégorie, la GF 8702 atteignant une largeur de travail de 8,70 mètres grâce à ses grands rotors.

Châssis et attelage

La GF dispose d’une tôle d’attelage renforcée et d’éléments centraux en fonte sur le bâti principal. Pour le troisième point, Kuhn propose cinq positions fixes et une grande lumière pour le travail avec la roue de jauge. La GF nécessite deux distributeurs double effet, l’un pour le repliage et l’autre pour la mise en oblique hydraulique proposée en option.

Nous notons le soin apporté aux détails, notamment des soufflets de protection autour des articulations du dispositif de mise en oblique et des systèmes de blocage de la rotation pour les axes de bras.

Cinématique

Kuhn a développé l’entraînement par doigts Digidrive il y a une vingtaine d’années. C’est donc tout naturellement de cette façon que le mouvement de la prise de force est transmis à toutes les toupies. Même en position repliée, il y a toujours au moins trois doigts en contact. Les six doigts qui composent chaque partie du Digidrive ne nécessitent aucun entretien. Idem pour les boîtiers des rotors, qui intègrent des roulements à double rangée de billes à contact oblique.

Toupies

La GF 7902 possède des petites toupies de 1,30 mètre de diamètre, qui lui confèrent un gabarit compact. Chaque corolle est garnie de cinq bras rectilignes, maintenus par deux boulons. Les dents sont asymétriques et pour cette raison, la dent extérieure s’engage plus tôt dans le fourrage. Un protecteur métallique au niveau de spires les protège de l’enroulement de l’herbe. Cette solution s’est montrée efficace sur le terrain.

Chaque toupie repose sur une roue ballon. Kuhn a opté pour des 16x9.5 sur les deux roues du centre et des 16x 6.5 pour les six autres.

Réglages

Nous n’avons pas de difficulté à trouver la bonne hauteur de travail, grâce aux huit positions offertes par la roue de jauge. Le réglage de l’angle de piquage est un modèle du genre. Certes, seulement deux positions sont posssibles, mais l’on passe de l’une à l’autre sans outil ni perte de temps, à l’aide de la bride montée sur ressort.

Au travail

En position de travail, les mouvements de la GF sont libres grâce à deux vérins amortisseurs, combinés à deux ressorts hélicoïdaux. Ce système recentre la machine vers le tracteur lors du relevage. Une butée en caoutchouc placée de chaque côté la stabilise en position de transport et amortit les chocs.

En nous rendant à la parcelle, nous constatons que la machine ne bouge pas sur la route, même à 40 km/h. Au champ, nous remarquons que notre roue de jauge fixe a tendance à forcer un peu dans les virages serrés.

La GF réalise un épandage assez homogène sur toute sa largeur et ne projette pas de paquets. Lors du test en conditions « extrêmes » sur la bosse, l’une des toupies extérieures ne touche plus le sol. Le contrôle de la mise en oblique depuis la cabine s’avère efficace. Le recouvrement, qui atteint 33 cm, est l’un des meilleurs du test.

Entretien

Nous avons dénombré 76 graisseurs sur machine, ce qui représente un temps considérable pour l’entretien.

Remisage

Le déverrouillage de la position de transport est un des points faibles de la GF. La corde placée en cabine vient tirer sur une tige en acier et celle-ci agit sur une plaque qui libère le verrou. Mais la corde est trop longue pour que le chauffeur puisse produire l’effort nécessaire. Il suffit que le verrou soit en butée et l’opération de dépliage devient un casse-tête.

Le récap
Les points positifs
  • Bon recouvrement entre les toupies.

  • Réglage du piquage.

Les points négatifs
  • Système de déverrouillage de la position de transport.

  • Nombre de graisseurs.

Homogénéité. Le fourrage est projeté de façon homogène sur toute la largeur de la machine.
Fiche technique

    Largeur de travail DIN : 7,80 m

    Hydraulique : 2 double effet

    Bras par toupie : 5

    Angles de piquage : 2

    Longueur des dents : 29,5 et 32 cm

    Poids : 1 150 kg

Stabilisation. La stabilisation latérale de la GF 7902 est assurée par deux amortisseurs hydrauliques, accompagnés de deux ressorts.
Entraînement. Tous les segments de la faneuse Kuhn sont entraînés par un système de six doigts Digidrive. Ce dispositif est graissé à vie.
Côté pratique. L’angle de piquage se modifie simplement, en tirant sur cette manette montée sur ressort.
Protection. La plaque anti-enroulement placée au dessus des spires des dents évite l’accumulation de fourrage.
Difficulté. Il n’est pas aisé de déverrouiller cette plaque, car la cordelette est trop longue et la manœuvre nécessite un effort important.