Pour bénéficier du paiement vert, il faut toujours respecter trois conditions : justifier d’au moins 5 % de sa SAU en surfaces d’intérêt écologique (SIE), respecter les critères de diversification des cultures, maintenir les prairies permanentes et les prairies sensibles. Les principales évolutions pour 2018 concernent les deux premiers points.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !