Trouver des réponses nouvelles à la problématique des mauvaises herbes dans les céréales donne lieu à de nombreuses recherches. En premier lieu en génétique. L’objectif est disposer de variétés à forte vigueur de départ et à fort pouvoir couvrant pour limiter le développement des adventices. Par ailleurs, aux Etats-Unis, des travaux sont en cours pour créer des blés non OGM ré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !