« En cumul annuel 2019, les fabrications de lait conditionné reculent de 3,2 % par rapport à 2018, celles de yaourts et desserts lactés de 2,7 % tandis que celles de crème conditionnée progressent de 2,7 % », relève Agreste dans sa dernière note de conjoncture.

Tendance à la hausse hormis pour le fromage frais

Sur la moyenne annuelle de 2019, les fabrications de fromages à pâte molle et celles à pâte pressée non cuite affichent une sensible hausse de 0,8 %. « Les fabrications de fromages à pâte persillée progressent de 1,1 %, celles à pâte pressée cuite de 2 % et celles de fromages à pâte filée de 5,5 % », poursuit Agreste. La production de fromages frais recule néanmoins de 1,1%.

Un marché de la poudre maigre dynamique

« Le séchage de poudre de lait, tiré par un marché dynamique, progresse de 5 % sur un an », renseigne Agreste. Les fabrications de matière grasse se stabilisent à hauteur de -0,4 %.