Les importations de viande bovine enregistrent, en février 2020, un retrait de 1,2 % sur un an en volumes. « Si les achats en provenance des Pays-Bas augmentent (+ 30 %), ceux d’Irlande et d’Allemagne reculent, respectivement de 1,6 % et de 19,6 % », calcule Agreste. Les exportations baissent, quant à elles, de 6,5 % en volumes sur un an. Si l’activité perdure vers l’Italie, elle recule vers l’Allemagne (-11 %) et la Grèce (-13 %).