Depuis 2015, l’admissibilité des surfaces en prairies permanentes est déterminée par la méthode du prorata.

La parcelle doit d’abord être « adaptée au pâturage » : elle doit présenter au moins trois indices de pâturabilité. Ensuite, le pourcentage de surface admissible de la parcelle est estimé à partir du taux de recouvrement par des éléments non admissibles de moins de dix ares, disséminés sur la surface. Une grille nationale de prorata fait le lien entre le taux de recouvrement et la part de surface admissible (1).

Attention ! Le prorata est à recalculer tous les ans pour tenir compte de l’évolution du paysage.

D’autre part, en 2018 :

Le référentiel photo est supprimé et ne doit plus être utilisé.

Le guide d’aide à la déclaration (téléchargeable sur le site du ministère) a été modifié (nouvelles espèces non admissibles, etc.).

28 départements peuvent déclarer des surfaces pastorales ligneuses sous le code SPL.

(1) Exemple : pour 10 à 30 % d’éléments diffus non admissibles, le prorata est de 80 %, soit 0,8 ha admissible à la Pac pour 1 ha réel.