Les aviculteurs de la Coordination rurale (CR) des Côtes-d'Armor se sont rendus le lundi 22 juillet 2013 à l'entreprise Farmor ,de Guingamp, qui fabrique des plats préparés, afin de connaître la provenance de leurs approvisionnements en volailles, indique un communiqué diffusé mardi soir par le syndicat.

« Le directeur du site, qui a reçu la délégation de la CR22, s'est dit très à cheval sur la traçabilité et l'origine des viandes. Il a insisté sur le fait que 40 % de la volaille utilisée provenaient de la France et 60 % de volailles importées », affirme la Coordination rurale.

Pourtant, « lors de la visite qui a suivi, la délégation de la CR a pu s'apercevoir que 90 % du poulet en stock ce lundi, provenaient du Brésil, des Pays-Bas ou de la Thaïlande. Seuls quelques cartons, sans étiquettes d'origine, provenaient, selon les dires du directeur, de l'abattoir Bocher, appartenant aussi au groupe Sofiprotéol, à Mûr-de-Bretagne », poursuit le syndicat.

« Farmor est une filiale de Glon Sanders, elle-même détenue par Sofiprotéol, société présidée par Xavier Beulin (qui est aussi accessoirement président de la FNSEA, syndicat qui se targue de défendre les agriculteurs !) », explique la CR.

« Au vu de la situation dramatique des aviculteurs français, la CR22 trouve intolérable que Sofiprotéol, financée par des cotisations « volontaires obligatoires » prélevées aux agriculteurs, n'impose pas à ses filiales de privilégier l'utilisation de poulets bretons au lieu d'utiliser massivement du poulet d'importation », lance la Coordination rurale.