« En situation de semis précoce, on est entre l’épi de 0,7 cm et celui de 1 cm. Ici, ça correspond à un apport azoté », annonce Laurent Devochelle, de la chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais, conseiller en productions végétales au Geda de l’Artois, près d’Arras. Son bilan au 21 mars est positif pour cette culture. « Le blé est sorti de sa pause hivernale. Là, il est vraiment reparti », analyse-t-il en soulevant une motte de terre.

Un stade qui résiste au froid

Pour autant, les températures basses du mois de mars et jusqu’au début de la semaine ne l’inquiètent pas. « On risque d’avoir un impact mais très limité parce que le blé n’était pas encore bien avancé, explique le conseiller. Au stade du tallage quand l’épi n’est pas décollé, le blé peut encaisser énormément de froid. Il est prévu pour ça. »

Le froid a aussi ses avantages : il assainit la plaine. Sur l’aspect fongique, Laurent Devochelle rappelle que certaines années des traitements contre la rouille jaune sont déjà nécessaires à cette époque. En 2018, les basses températures n’ont pas favorisé les maladies. Du côté des insectes, le froid limite leur mobilité. « Les pucerons qui transmettent les viroses ont été contrôlés à l’automne », rappelle-t-il.

Le désherbage d’automne suffit

Le désherbage dépend de la date d’implantation des cultures. « On n’est pas dans une situation de fort salissement cette année », constate Laurent Devochelle. Selon lui, les parcelles désherbées à l’automne n’ont pas besoin d’un nouveau traitement. « On verra sur certaines relevées s’il y a un rattrapage en végétation nécessaire », observe-t-il. Par contre, les cultures semées plus tardivement qui n’ont pas été désherbées peuvent avoir besoin d’un passage en sortie d’hiver, nuance-t-il.

Tanguy DhelinJournaliste web
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé poursuit sa dynamique de hausse sur Euronext

Le prix du blé était encore en légère hausse le vendredi 24 septembre 2021 après-midi sur le marché européen, après avoir cassé un seuil technique à la hausse, sur fond de demande internationale soutenue.