Le jour des vacances de Noël, Léa Bouffier, en quittant son lycée agricole (Carmejane dans les Alpes-de-Haute-Provence), a la surprise de voir un loup débouler devant sa voiture. Sa mère est au volant et elle a juste le temps de sortir son téléphone pour suivre l’animal pendant quelques secondes. « Il était affolé et j’avais du mal à le suivre, indique Anne-Marie, la mère de Léa. Nous l’avons poursuivi pendant quelques centaines de mètres, avant qu’il ne quitte la route et s’enfuit à travers la forêt. »

La scène s’est déroulée à quelques centaines de mètres du lycée agricole. Léa et sa mère rejoignaient le domicile familial à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence). « Nous n’avons pas été surprises outre mesure, signale Anne-Marie. Nous avons des collègues bergers qui nous relatent fréquemment les problèmes rencontrés par leurs troupeaux face au prédateur. »

Le troupeau de la ferme expérimentale de Carmejane est d’ailleurs lui-même confronté à ces attaques. François Demarquet, le directeur, a mis en place un arsenal de mesures de protection pour limiter les dégâts.

M.-F. M.