Des gasconnes des Pyrénées robustes
/
  • Hercule, le champion mâle adulte, est harmonieux. Il est puissant et doté d’un dessus très épais. © M.-F. Malterre

  • Index, le champion jeune est tendu dans son dos. Le juge a apprécié son développement musculaire et ses qualités de race. © M.-F. Malterre

  • Linotte, suitée de Pearl, a remporté le prix de championnat des vaches suitées. La génisse est la copie conforme de la mère. Linotte est équilibrée entre développement musculaire et squelettique. Elle bénéficie d’une bonne longueur et se déplace avec élégance. © M.-F. Malterre

  • Nokia, la championne génisse pleine, est profonde. Elle est dotée de bonnes largeurs et se déplace élégamment. © M.-F. Malterre

  • Horloge, la championne adulte non suitée, est large dans son avant. Harmonieuse, elle dispose aussi d’un large bassin. Cette vache de 926 kg se déplace également avec beaucoup d’élégance. © M.-F. Malterre

  • Lady, la championne des vaches jeunes non suitées, est dotée d’un large bassin. Son développement musculaire a fait la différence face aux autres concurrentes de la catégorie. © M.-F. Malterre

  • Une section de huit croisés a également été présentée lors du concours. L’utilisation de la gasconne en croisement représente un quart des accouplements réalisés. © M.-F. Malterre

Griol Sola, jeune éleveur des Pyrénées-Orientales, était fier le 3 octobre 2019 d’avoir été choisi pour juger les animaux, aux côtés de Patrick Respaud, lors du plus important concours de la race de l’année. « Nous nous sommes attachés à sélectionner les animaux dotés des qualités fondamentales de la race, explique-t-il. La hauteur au garrot des animaux doit rester limitée. Nous préférons les animaux trapus et robustes qui se déplacent bien. Ils doivent pouvoir valoriser la pâture et les fourrages grossiers facilement. » Les bassins larges et longs sont également essentiels pour préserver les vêlages faciles.

Jean-Pierre Gajan, directeur de l’organisme de sélection, rappelait qu’une étude conduite il y a quelques années avait évalué à 99 % le taux de vêlages sans aide des vaches de la race et 97 % pour les génisses.

Palmarès du concours de la gasconne des Pyrénées le 3 octobre 2019
au Sommet de l'élevage, à Cournon-d'Auvergne (Puy-de-Dôme)
PrixNomPèreMèrePropriétaire
Génisses pleinesNokiaIgor51SCEA des Coulagues (11)
Vaches suitéesLinotte et PearlEssentiel221Elevage Estadieu (31)
Vaches jeunes non suitéesLadyHuggyFraiseEric Bertrand (09)
Vaches adultes non suitéesHorlogeDiamant8312Gaec Lassalle (11)
Taureaux jeunesIndexEssentielByzanceLaurent Verdier (65)
Taureaux adultesHerculeCagireVioletteElevage Estadieu (31)

M.-F. Malterre