Le Sniv-SNCP, qui représente les entreprises françaises de la viande, émet des réserves sur l'intérêt des « Conférences de bassins » que le ministère de l'Agriculture a prévu d'organiser, à la rentrée.

Les conférences de bassins « auraient pour objectif de définir des stratégies de filières (porc, bovin, ovin) pour chacune des grandes régions partant de l'observation des systèmes d'élevage et des structures économiques d'aval existantes, de la demande du marché et des moyens financiers disponibles », explique le Sniv-SNCP, dans sa lettre d'information du 5 août.

« Il ne faudrait pas que la France se ''recroqueville'' dans des logiques régionales alors que tous les pays producteurs de viande s'organisent dans des stratégies conquérantes à l'échelle du marché qui est aujourd'hui européenne et mondiale », déclare-t-il

« Les entreprises attendent également des réponses aux questions de compétitivité qui dépendent, pour certaines, de simples décisions des pouvoirs publics », rappellent les entreprises.