FranceAgriMer annonce vendredi dans un communiqué que son conseil spécialisé pour les filières des viandes rouges s'est penché le 13 mars 2012 sur un plan stratégique pour la filière bovine, et un plan concernant les abattoirs. Les deux visent à améliorer les performances économiques des différents maillons de la filière.

Le plan stratégique s'articule autour de quatre axes :

- Investir tous les marchés, adapter l'offre et valoriser les produits ;

- Maîtriser les coûts de production, améliorer la productivité et le revenu des éleveurs ;

- Améliorer la performance économique des entreprises d'abattage et de transformation ;

- Maintenir le potentiel de production.

FranceAgriMer explique que les propositions des groupes de travail qui ont contribué à l'élaboration de ce plan « s'insèrent dans un cadre de politique agricole stable, et ne prennent pas en compte les évolutions à venir de la politique agricole commune dont les conséquences imposeront le moment venu une nouvelle réflexion ».

Face aux nouveaux débouchés qui s'offre à la filière française, et notamment à l'exportation, il est proposé de développer l'engraissement des jeunes bovins, de renforcer la dynamique des exportations et de conquérir de nouveaux marchés.

FranceAgriMer précise aussi que le ministère de l'Agriculture, dans le cadre de la préparation du budget de 2012, a prévu une dotation de 43 millions d'euros pour les plans stratégiques de l'ensemble des filières d'élevage (lait et viande).

Le conseil spécialisé s'est aussi penché sur un plan concernant les abattoirs qui fait écho au troisième axe du plan stratégique, à savoir l'amélioration de la performance économique des entreprises d'abattage et de transformation. Ce plan prévoit notamment la mise en place d'un dispositif d'aides afin de favoriser la restructuration et la modernisation des outils.

« La situation des abattoirs en France se caractérise par un faible taux d'utilisation des capacités d'abattage et un fort déséquilibre entre capacités de production et capacités d'abattage, résume FranceAgriMer. L'enjeu du plan portant sur les abattoirs est de favoriser l'émergence d'un réseau structuré, adapté aux besoins de la production et de la consommation. »

A télécharger :

E.R.