Après un recul tout au long de 2015 suivi d’un léger mieux au premier trimestre de 2016, l’indice global du bœuf, calculé par la banque néerlandaise Rabobank, montre de nouveaux signes de baisse.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !