Un peu plus d'un mois après les actions de blocage des abattoirs menées par les producteurs de viande, « ces derniers ne voient toujours rien venir... », indiquent les Jeunes Agriculteurs de la région Nord, mardi dans un communiqué.

« En effet, les prix de vente des bovins restent en berne alors que l'aval de la filière et l'Etat s'étaient engagés à la transparence et au dégagement de marché et que la conjoncture est favorable », explique le syndicat.

« La filière de la viande bovine reste opaque, avec des intermédiaires atomisés et déconnectés du marché, avec un intervenant des transformateurs qui représente à lui seul près de 50 % de la transformation... Qui joue un jeu de poker-menteur au sein de la filière ? Les Jeunes Agriculteurs comptent bien le découvrir. »

« Que fait l'interprofession viande ? A quand des avancées vers la contractualisation ? A quand un vrai engagement des distributeurs et de la restauration hors domicile (RHD) pour mettre en avant la viande française ? Autant de questions auxquelles nous souhaitons voir apporter des réponses rapidement », déclarent les Jeunes Agriculteurs.

« JA région Nord ne restera pas passif face à la détresse des producteurs de viande. Nous ferons tout pour que les éleveurs, au premier rang desquels les jeunes, retrouvent un revenu décent ! », souligne Karel Lesaffre, président du syndicat, cité dans le communiqué.

Lire l'article :