Pierre Chevalier, le président de la Fédération nationale bovine (FNB), a prévenu à l'issue de la réunion de la filière organisée par Bruno Le Maire au ministère de l'Agriculture mardi matin, que son organisation maintient son appel à la mobilisation.

Elle reverra sa position mercredi en fonction des avancées obtenues sur les prix à la production et la transparence dans la filière lors de la réunion interprofessionnelle annoncée par le ministre.

« Nous avons trouvé ce matin un ministre déterminé, assure Pierre Chevalier. A court et moyen terme, c'est d'une augmentation des prix à la production dont nous avons besoin. Nous sommes condamnés à trouver des solutions sinon, les barrages resteront en place », prévient il, en rappelant la revendication des producteurs d'une hausse des cours de 60 centimes d'euros par kilogramme.

Lire également :

E.R.