La Confédération paysanne a levé, mardi, le blocage de l'abattoir Charal (filiale du groupe Bigard) de Cholet qui durait depuis dimanche, après avoir obtenu un rendez-vous avec le directeur de cabinet du ministre de l'Agriculture, a indiqué le syndicat.

Gérard Durand, secrétaire général de la Confédération paysanne des Pays de la Loire, a annoncé la levée de ce blocus mardi en milieu d'après-midi, après avoir obtenu l'assurance d'un rendez-vous avec le directeur de cabinet du ministre de l'Agriculture dans l'optique de l'organisation d'une table ronde sur les problèmes de la viande bovine.

Mardi matin, la direction de Charal en avait appelé à l'Etat pour qu'il fasse lever le blocus de son abattoir, expliquant qu'en « exigeant aujourd'hui comme condition à la levée du blocus la tenue d'une table ronde réunissant l'Etat et les représentants de la filière, la Confédération paysanne reconnaît que la résolution de la problématique soulevée appartient à l'ensemble de la filière ».

Depuis dimanche après-midi, une trentaine d'agriculteurs bloquaient l'abattoir choletais de Charal, par ailleurs siège social de l'entreprise, pour dénoncer la faiblesse des prix payés à la production.

Délogés lundi par les cadres de l'entreprise de l'une des deux entrées de l'usine – la bouverie où arrivent les animaux –, les éleveurs en avaient repris mardi matin possession.

Lire également :