Ce 19 janvier, la FNB et JA appelaient les éleveurs à manifester pour inciter Intermarché à respecter ses engagements vis-à-vis de la démarche Éleveur & engagé. C’est dans ce cadre que les responsables des magasins marnais de l’enseigne ont été convoqués à Châlons-en-Champagne.

« Sur les 20 points de vente Intermarché marnais, 15 étaient représentés lors de la réunion, rapporte la FDSEA 51, dans un communiqué du 22 janvier. Didier Ebelmann, responsable des ventes chez SVA Jean Rozé et Patrice Haton, acheteur en viande et volailles pour Intermarché, avaient également fait le déplacement. »

Décliner localement l’accord national

« Nous ne pouvons plus continuer de vendre à perte notre production et travailler sans aucune rémunération, explique Laurent Champenois, président de la FDB de la Marne. Le temps de l’esclavage est aboli ! La distribution doit prendre en compte les coûts de production des éleveurs ! » Et de rappeler qu’Intermarché a signé un accord au niveau national pour entrer dans la démarche Éleveur & engagé, le 28 septembre 2016, ainsi que la charte d’engagement des EGA, le 14 novembre 2017.

Réponse à la fin de février

Didier Ebelmann, responsable des ventes chez SVA Jean Rozé, a précisé « que l’enseigne Intermarché s’attache déjà à s’approvisionner localement et rémunère les producteurs avec des compléments de prix. » Des compléments jugés insuffisants par le syndicat.

À la question « quels magasins Intermarché marnais adhéreront à la démarche Éleveur & engagé ? », le responsable des ventes chez SVA Jean Rozé s’est engagé à donner une réponse avant la fin de février 2018.

V.S.